Alors, déjà : pourquoi Snoap? 

C’est le terme hybride entre “snail” et “soap” qui, mot à mot, offre le drôle de concept du savon-escargot.
Aucun escargot pourtant dans mes produits, c’est un clin d’oeil au retour à la lenteur. En français, ça rend moins bien : “escarvon”, ou même “savongot”.
Quoi que. C’eut été rigolo.

L’aventure savonnesque a démarré en février 2018. 
J’ai débuté en travaillant avec des huiles essentielles, et me suis formée la même année en aromathérapie,  dont j’ai obtenu le diplôme. J’ai ensuite troqué les HE pour des fragrances douces, la plupart sans allergènes, fabriquées par un artisan parfumeur en France. Les huiles essentielles doivent, à mon sens, garder leurs vertus thérapeutiques.

Je privilégie les matières biologiques mais ma priorité est de travailler au maximum avec des producteurs directs/locaux :
– le beurre de karité vient du producteur Tamneere (Belgique/Burkina Faso)
– l’huile de chanvre vient du producteur Cannavie (région namuroise)
_ les huiles de colza et caméline et l’avoine viennent de Graines de curieux (région namuroise)

Mes savons sont fabriqués par le processus de saponification à froid, afin que les matières gardent leurs propriétés : hydratante, nourrissante, calmante, chaque savon a son petit plus. En espérant que vous y trouviez votre bonheur !